Formule / amulette magique dont les lettres forment un triangle. N.d.é.

 

Le monde est quelque chose fait de rien à l’intérieur d’un rien fait de quelque chose.

Vladimir Nabokov, Brisure à senestre



Pour le poète vaudois Gustave Roud, la poésie est une quête de signes. Dans un dialogue entre Le corps et l’ombre, il invite chacun à trouver son propre monde dans le monde même. En prenant l’exemple d’un verre d’eau, il va au-delà de cette apparence formelle de contenu et de contenant pour y déceler les potentialités de mystère immanent un brin magique : «...cette chose admirable faite d’une transparence que cerne une autre transparence». Métaphore du rien, la transparence se fait médiatrice entre le poète et le monde.