Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Emil Cioran

{loadmodule mod_related_items,accueil}

 

Cioran, Emil. 1911 à Sibiu dans les Carpates méridionales et 1995 à Paris. Après des début proches d’une certaine "mystique fasciste" (voir Cioran avant Cioran de Vincent Piednoir), il devient le contempteur désabusé d’une humanité au destin tragique. «En elle-même, toute idée est neutre, ou devrait l’être ; mais l’homme l’anime, y projette ses flammes et ses démences ; impure, transformée en croyance, elle s’insère dans le temps, prend figure d’événement : le passage de la logique à l’épilepsie est consommé... Ainsi naissent les idéologies, les doctrines, et les farces sanglantes. [...] Dans tout homme sommeille un prophète, et quand il s’éveille il y a un peu plus de mal dans le monde...» (Précis de décomposition)