Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

fiat lux

 

C’est ridicule. Je suis assis dans ma petite chambre, moi, Brigge, âgé de vingt-huit ans, et qui ne suis connu de personne. Je suis assis ici et ne suis rien. Et cependant ce néant se met à penser et, à son cinquième étage, par cette grise après-midi parisienne, pense ceci :
Est-il possible, pense-t-il, qu’on n’ait encore rien vu, reconnu et dit de vivant ? Est-il possible qu’on ait eu des millénaires pour observer, réfléchir et écrire, et qu’on ait laissé passer ces millénaires comme une récréation pendant laquelle on mange sa tartine et une pomme ?
Oui, c’est possible.

Rainer-Maria Rilke, Les carnets de Malte Laurids Brigge

 

 

C’est pour une idée
que nous gaspillons notre temps
une idée qui dans tous les cas ne mène à rien
Une vie d’homme chère madame
n’est à la fin rien
qu’une humaine catastrophe.

Thomas Bernhard, La société de chasse