Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Max Stirner

{loadmodule mod_related_items,accueil}

 

Stirner, Max. De son vrai nom Johann Caspar Schmidt, 1806-1856. Il doit son surnom à son grand front (Stirn en langue teutonne). L’Unique paraît en 1844 et n’est pas interdit car jugé «trop absurde pour être dangereux» par les services policiers compétents. Méprisant ou jaloux, le poète marxiste Engels écrit à son sujet ces quelques vers :

Regardez Stirner, regardez-le, le paisible ennemi de toute contrainte.
Pour le moment, il boit de la bière, bientôt il boira du sang comme si c’était de l’eau.
Dès que les autres poussent leur cri sauvage «À bas les rois !»
Stirner complète «À bas aussi les lois !»